Qu’est ce qu’un acide gras essentiel?

Certains acides gras présents dans la nature peuvent être synthétisés par notre organisme mais d’autres ne peuvent être apportés que par notre alimentation. Il est donc nécessaire de bien choisir ses sources de corps gras et de privilégier ceux qui sont dits essentiels car ils ne peuvent pas être synthétisés par notre corps.

Il s’agit des acides gras poly-insaturés (de la classe des omégas 3 et omégas 6).
Ces acides gras se retrouvent dans de nombreuses huiles végétales, les poissons et certains végétaux.

*  Les omégas 3 (de la famille de l’acide linolénique) se retrouvent dans les poissons gras, les huiles de noix, de cameline et de colza, les graines et l’huile de lin et la mâche  par exemple. Ils participent à l’élasticité des vaisseaux sanguins, au bon fonctionnement du système cardiovasculaire et diminuent les réactions allergiques…

*  Les omégas 6 (de la famille de l’acide linoléique) se retrouvent préférentiellement dans les huiles et graines de tournesol, dans l’huile de soja et l’huile de sésame, par exemple. Ils participent au bon fonctionnement de nos systèmes nerveux, cardiovasculaire et immunitaire…
Mais consommés en excès, ils empêchent l’assimilation des omégas 3 limitant ainsi les bénéfices de ceux ci sur le système cardiovasculaire entre autres.

Les huiles végétales qui en contiennent doivent être choisies :
– pressées à froid pour préserver ces acides gras sensibles à la chaleur
– non raffinées car les procédés de raffinage des huiles détruisent nombre de ces acides gras, vitamines et anti-oxydants…
Il ne faut pas oublier leur présence en cosmétologie dans les soins anti-âge, peaux sensibles et abîmées. Les consommer dans l’alimentation participe donc au maintien d’une belle peau.

L’huile de colza non raffinée est celle qui présente le meilleur ratio oméga3/6 mais elle doit idéalement être achetée en bio ou pressée à froid, riche de sa couleur jaune d’or et de ses pigments. Elle doit être réservée à l’assaisonnement et ne doit pas être chauffée.

Privilégier l’huile d’olive pour la cuisson car elle peut chauffer modérément sans dégrader ses acides gras (oméga 9 ou acide oléique). Même si elle ne contient pas d’omégas 3 et 6, elle apporte des nutriments très importants pour la santé.