Réflexologie de la nuque

Que de tensions s’accumulent dans cette zone particulière du corps!

Très sollicitée tout au long de la journée (conduite de véhicules, téléphone porté au creux du cou, contractures, longues heures devant l’ordinateur, mâchoires crispées…) la nuque peut présenter au fil du temps si l’on n’y prend garde, douleurs, raideurs, craquements divers…
Une étude de la Freedom Clinics (Leeds, UK)  spécialisée dans des soins de chiropratique  rapporte que l’utilisation intensive du téléphone portable pour rédiger des SMS occasionne des douleurs de plus en plus fréquentes au cou, à la nuque et au dos. Nouvelle pathologie baptisée « Text neck », le cou(p) du texto?

Si une consultation médicale ne révèle rien d’anormal, la podo-réflexologie permet de détendre cette zone, lieu de cristallisation de beaucoup de stress.

Massage de piedOutre la zone réflexe de la nuque elle même, située à la base du gros orteil, il est utile de détendre toute la région en manipulations douces et prolongées sur :
. les trapèzes
. les scalènes
. les rhomboïdes
. les muscles ainsi que l’articulation des épaules
. les ganglions lymphatiques de la nuque et du cou
. et bien sûr les cervicales insérées dans toute la colonne vertébrale qui fait partie des manipulations habituelles de toute séance de réflexologie.

Souvent douloureuse à la palpation, la zone réflexe de la nuque doit être travaillée avec précaution et douceur afin d’éviter une contraction réflexe chez la personne qui reçoit la séance, source de nouvelles crispations.
Bien appliquée, la réflexologie de cette partie du corps permet au long cours de prendre conscience du moment où l’on commence à se raidir afin de permettre une détente régulière au long de la journée et éviter la récidive.