Une réflexologie de l’hiver

Massage de refléxologie Bien dormir est une nécessité vitale.

Le sommeil a une action réparatrice sur les plans physique et mental.  La durée du sommeil et sa qualité sont très personnelles; Untel a besoin de 10h par nuit, tel autre se contente de 4 heures sans en souffrir.

Les perturbations du sommeil sont toujours une aggravation de l’état de la personne même quand il n’y a aucune pathologie. Les plaintes à propos du sommeil sont fréquentes car nous ne sommes pas tous égaux devant la sensation d’avoir mal ou peu dormi.

En hiver, les nuits sont plus longues que les jours et l’obscurité démarre dès 17h. La plupart des personnes actives, les enfants et les étudiants se lèvent avant le soleil et se couchent bien après lui.

L’inadaptation des horaires du coucher et du lever par rapport à cette saison où animaux et nature sont en dormance est spécifique des êtres humains et elle a un coût énorme sur l’entrain, sur l’allant et sur la santé générale.
Arriver fatigué en fin d’hiver est fréquent et cette fatigue est majorée si l’on se couche trop tard par rapport à nos besoins, notamment après avoir passé quelques heures devant un écran (téléviseurs, ordinateurs, tablettes et autres portables).

Une séance de réflexologie de l’hiver recentre sur les réels besoins, facilite l’observance des sensations d’endormissement et booste la récupération. Elle comporte idéalement un travail sur les zones réflexes ortho et parasympathiques, les zones céphaliques et les zones réflexes neuro-endocriniennes. La stimulation de la zone réflexe de l’épiphyse régule la sécrétion de mélatonine, l’une des hormones impliquées dans l’endormissement.

Les effets de la séance seront maintenus par l’application le soir avant le coucher d’une huile relaxante à la lavande sur les pieds et le plexus.